Les contributions déposées

Retrouvez ci-dessous les différentes contributions déposées. N’hésitez pas à apporter votre contribution à cette concertation publique !

Le patrimoine quoi qu'il en coûte ?

N°3

|

Proposée par anonyme

|

Le jeudi 2 mai 2024 à 14h56

Certes le Fort Boyard est un édifice connu nationalement, et qui permet à la Charente-Maritime d'être fortement mise en avant avec des retombées économiques à la clé.

Il semblerait selon Madame Marcilly que la participation d'Adventure Line Productions soit dérisoire comparée aux investissements nécessaires. Quid des pays étrangers qui louent également le fort pour leurs émissions de divertissement ? L'effort financier doit donc provenir d'ailleurs, et le mécénat ne suffira pas.

Quoi qu'il en soit, à l'instar de l'érosion des côtes, l'édifice sera amené à être malmené encore et encore, et de plus en plus violemment avec le dérèglement climatique. Doit-il réellement faire l'objet de travaux à tout prix, alors que les missions du Département sont par définition axées sur l'aide sociale et l'aide aux personnes ? La quarantaine de millions d'euros nécessaires représente un dixième du budget alloué au social, et sans entrer dans des débats de fongabilité asymétrique, si le Département est capable de trouver ces ressources pour financer ces travaux, ne serait-ils pas plus concret et utile de les concentrer sur des politiques publiques en souffrance, comme l'enfance ?

Sauver le fort, à quel prix ?

N°2

|

Proposée par anonyme

|

Le jeudi 2 mai 2024 à 14h18

Je suis tout à fait d'accord avec le fait de sauver le fort Boyard, patrimoine emblématique de la Charente-Maritime, mais pourquoi serait-ce au département d'en assurer seul les frais ? En effet, les sociétés de production ont bien été contentes d'en profiter pour produire leurs émissions et au passage gagner de l'argent. Il faudrait les mettre à contribution.

Septique

N°1

|

Proposée par anonyme

|

Le jeudi 2 mai 2024 à 13h38

Quel coût, pour quelle durée dans le temps ? Combien rapporté les émissions de télé. Aujourd'hui économiquement est ce indispensable de dépenser autant ?

  • 1
  • 2
  • 3 (current)
  • >